Actualités - Revue de presse

11 200 euros d’amende pour le chirurgien qui « signait » ses opérations

11 200 euros d'amende pour le chirurgien qui "signait" ses opérations

Il y a un mois, les juges de la Cour de Birmingham (Grande-Bretagne) ont eu à juger une affaire quelque peu insolite : comparaissait devant eux un chirurgien de 53 ans accusé d'avoir gravé ses initiales au laser sur le foie de deux de ses patients.

"Il s'agit d'une application intentionnelle et illégale de la force à un patient sous anesthésie" avait alors plaidé le Procureur.

Un geste "naïf et inconsidéré"

Le verdict, qui avait été mis en délibéré, vient de tomber. Le tribunal a rejeté les accusations d'"agression occasionnant des lésions corporelles réelles" car les marques n'altèrent pas les capacités du foie et disparaîtront progressivement.

Le chirurgien, qui a admis rétrospectivement que son geste était "naïf et inconsidéré" a été condamné à une amende de 11 200 euros et à 12 heures de travail bénévole.

Depuis la découverte de son "travail", l'hôpital qui l'employait l'a mis à pied et le chirurgien travaille désormais pour des services administratifs.

A lire aussi :

Erreurs médicales : 1158 signalements depuis 8 mois

Les chirurgiens sont plus efficaces en musique

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.