Actualités - Revue de presse

37 grossesses non désirées chez les utilisatrices d’une appli contraceptive

37 grossesses non désirées chez les utilisatrices d'une appli contraceptive

Présentée comme une alternative naturelle à la contraception hormonale, l'application Natural Cycles propose aux utilisatrices d'entrer chaque matin les chiffres de leur température corporelle dans l'interface. Puis, à l'aide d'un algorithme et d'un calcul de leurs cycles menstruels, l'application envoie un code couleur : rouge pour les jours à haut risque et vert lorsqu'il n'y a pas de risque de grossesse.Seul hic de cette méthode qui n'aurait pas déplu à ce bon vieux Docteur Ogino, 37 utilisatrices ont rapporté être tombées enceintes alors qu'elles utilisaient cette méthode contraceptive.Selon Sverige radio, l'hôpital Sud de Stockholm vient ainsi de déposer un rapport auprès de l'Agence des produits médicaux (l'équivalent de notre Agence nationale de sécurité du médicament), les sages-femmes ayant constaté que ces 37 femmes sur les 600 venues avorter ces quatre derniers mois reconnaissaient avoir utilisé l'application Natural Cycles comme méthode contraceptive.

A conseiller aux couples qui ont un désir de grossesse

Face à cette mise en cause, la société Natural Cycles a tenu à rappeler "qu'aucune contraception n'est fiable à 100 % et que les grossesses non désirées sont un risque avec n'importe quelle méthode contraceptive".L'appli Natural Cycles, qui a reçu l'aval de l'Union européenne il y a un an, est présentée comme efficace à 93 % si elle est utilisée correctement.Toutefois, les gynécologues conseillent plutôt son utilisation aux couples qui ont un désir de grossesse pour connaître les jours d'ovulation, plutôt que comme méthode contraceptive.A lire aussi :Ovulation : comment ça se passe ?

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.