Actualités - Revue de presse

Comment savoir si c’est une mycose ou une cystite ?

Comment savoir si c'est une mycose ou une cystite ?

"Les brûlures de la mycose vaginale peuvent facilement être confondues avec celles de la cystite. Tout se passe au même endroit et on ne sait plus si on doit prendre un ovule antimycosique ou l'antibiotique utilisé lors de la précédente cystite" explique le Dr Jean-Marc Bohbot, médecin infectiologue et auteur de Le microbiote vaginal : la révolution rose. "En réalité, il est bien normal d'avoir des difficultés pour reconnaître l'infection : ça brûle en urinant pendant la mycose et pendant la cystite. Toutefois, il existe de véritables différences" ajoute le médecin.

Vous ne confondrez plus mycose et cystite

  1. En cas de mycose, les brûlures ne sont pas uniquement ressenties en urinant mais elles sont permanentes. La douche ou même le simple contact du sous-vêtement peuvent être désagréables.

    Les mycoses sont parfois accompagnées de pertes blanches (appelées leucorrhées) très épaisses et inhabituelles.

    En cas de mycose, les démangeaisons peuvent aussi toucher l'anus.

    En cas de cystite, on a d'irrépressibles envies d'uriner, quitte à n'émettre que quelques gouttes.

Mais les irritations et brûlures de la vulve peuvent aussi avoir d'autres origines, comme la vaginose par exemple ou encore une banale allergie due à un papier toilette parfumé ou un produit de toilette trop irritant. Il est donc important de consulter un médecin pour bénéficier du traitement adéquat.

A lire aussi :

Flore vaginale : comment en prendre soin ?

Pertes vaginales : quand faut-il traiter ?

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.