Actualités - Revue de presse

Comment surmonter l’embarras du frottis ?

Comment surmonter l'embarras du frottis ?

Chaque année, le cancer du col tue 1100 femmes en France et un peu moins de 1000 femmes en Grande-Bretagne. Or, c'est un cancer qui peut être évité 9 fois sur 10 si on effectue un frottis de dépistage. Le frottis permet en effet de détecter les cellules anormales du col de l'utérus avant que le cancer ne se déclare.

En France, le frottis est recommandé tous les trois ans après deux frottis normaux à un an d'intervalle. Et en Grande-Bretagne, un frottis est recommandé tous les 3 ans pour les femmes de 25 à 49 ans.

Pas assez de dépistage

Mais selon le National Health Institute (NHS) de Grande-Bretagne, le nombre de frottis réalisé Outre-Manche n'a jamais été aussi bas de puis 20 ans. Un déclin dû à un embarras jugé difficile à surmonter par les femmes les plus jeunes (une femme sur trois parmi les 25-29 ans).

Une enquête a révélé que plus d'un tiers des femmes (35%) ne répondent pas à l'invitation pour un frottis de dépistage en raison de la forme de leur corps, tandis que 34% s'inquiètent de l'apparence de leur vulve et 38% de son odeur.

Ce sondage effectué auprès de femmes âgées de 25 à 35 ans et révélé par la BBC apprend également qu'un tiers (31%) d'entre elles admettent qu'elles n'iraient pas se faire dépister si elles n'avaient pas épilé ou rasé leur maillot.

Cette enquête est publiée alors qu'Outre Manche débute la Semaine de prévention du cancer du col.

A lire aussi :

Le vaccin contre le papillomavirus pourra réduire le nombre de frottis

Frottis : comment ça se passe ?

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.