Actualités - Revue de presse

Implants Essure®  : 70 victimes ont déposé plainte au pénal

Implants Essure® : 70 victimes ont déposé plainte au pénal

L'implant Essure® est une méthode de contraception définitive lancée en 2002 par le laboratoire pharmaceutique allemand Bayer Healthcare. Concrètement, il s'agit d'implanter (sous anesthésie locale) deux micro-ressorts dans les trompes de la femme afin de « bloquer » le passage des spermatozoïdes.

En France, 175 000 femmes se seraient fait poser l'implant contraceptif Essure®. Sauf que le dispositif est aujourd'hui sous le feu des critiques : le nombre de signalements d'effets secondaires (problèmes neurologiques, musculaires, articulaires…) est en effet passé de 42 en 2012 à 242 en 2015, puis à 162 entre janvier et octobre 2016, selon l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

En septembre 2017, le groupe Bayer a donc annoncé avoir « pris la décision de mettre fin à la commercialisation du dispositif médical de contraception définitive Essure® dans tous les pays sauf aux États-Unis ». Pour une « raison commerciale », selon le laboratoire…

Une plainte contre X pour comprendre

Aujourd'hui, 70 victimes ont décidé de déposer plainte contre X au pôle santé du tribunal de grande instance de Marseille (Bouches-du-Rhône). « Nous déposons plainte contre X pour des faits susceptibles de revêtir des qualifications pénales comme la mise en danger, les blessures involontaires, la tromperie aggravée » a expliqué Me Stephen Duval, l’avocat des victimes, à nos confrères du Parisien.

Si ce n'est pas la première action en justice concernant les implants Essure® (en septembre 2017, 400 femmes avaient lancé une action de groupe contre Bayer), c'est en revanche la première fois qu'est saisi un tribunal pénal.

Au total, selon l'ANSM, 1 087 femmes ont été confrontées à un dysfonctionnement du dispositif ou à la survenue d’effets indésirables entre 2003 et début février 2017.

À lire aussi :

Les implants Essure interdits au Brésil

Implants Essure : les experts ne conseillent pas le retrait

Contraception définitive : faut-il avoir peur de la méthode Essure ?

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.