Actualités - Revue de presse

L’ambition liée au parasite de la toxoplasmose

L'ambition liée au parasite de la toxoplasmose

Le parasite responsable de la toxoplasmose serait associé à un goût pour l'entreprenariat et la prise de risque, selon une étude publiée dans la revue Proceedings de la Royal Society. Les travaux menés sur 1500 étudiants à l'université montrent que les porteurs du parasite Toxoplasma gondii (T. gondii) sont plus enclins à monter des affaires.

Sur le même sujet Toxoplasmose : quels sont les risques ?

"En utilisant un test basé sur la salive, nous avons constaté que les étudiants qui [étaient positifs] à T. gondii étaient 1,4 fois plus susceptibles d'être bons en affaires et 1,7 fois plus susceptibles de valoriser la gestion et l'entreprenariat", précisent les chercheurs anglais, américains, allemands, espagnols, norvégiens et chinois, qui ont collaboré à l'étude. Cette corrélation positive entre l'exposition à T. gondii et le comportement entrepreneurial a été également testé lors d'un événement sur l'entreprenariat. Là aussi, le constat s'est vérifié : les professionnels porteurs du parasite avaient davantage créé leur entreprise.

Le parasite réduirait la peur de l'échec

Dans un second temps, les données de 42 pays ont été analysées par les chercheurs. Dans les pays où la prévalence du parasite est plus élevée, la "peur de l'échec" qui dissuade de créer son entreprise est moins présente. Autrement dit, le parasite pourrait pousser à être plus aventureux professionnellement partant : "Les nouvelles entreprises ont des taux d'échec élevés, et la peur de l'échec est tout à fait rationnelle mais T.gondii pourrait simplement réduire cette peur rationnelle", observe au site Stuff Stefanie Johnson, auteure principal de l'étude et professeure agrégée de gestion à la Leeds School of Business de l'Université du Colorado (Etats-Unis).

Les humains peuvent être infectés par le protozoaire T. gondii, et attraper la toxoplasmose, l'infection parasitaire associée, s'ils consomment de la viande contaminée ou mal cuite ou boivent de l'eau contaminée. La maladie peut également être contractée en cas de contact avec des excréments de chat.

Lire aussi

Viandes et poissons : comment les manger crus sans risque ?

A quoi ressem

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.