Actualités - Revue de presse

Le hashtag #balancetonhosto, symbole du ras-le-bol à l’hôpital

Le hashtag #balancetonhosto, symbole du ras-le-bol à l'hôpital

Situations ubuesques, scandaleuses voire cauchemardesques. La parole se libère pour exprimer le malaise de nombreux professionnels de santé face à leurs conditions de travail. Pour l'exprimer, les réseaux sociaux constituent un terrain d'expression privilégié. Sur Twitter, ces derniers jours, les soignants lâchent leur colère teintée de lassitude en postant des messages sous le même hashtag (mot-dièse) #balancetonhosto, clin d'oeil à #balancetonporc, utilisé pour dénoncer les situations de harcèlement sexuel et les agissements sexistes. Si la thématique est bien différente, les soignants espèrent lancer un mouvement aussi massif en révélant sur la Toile des scènes peu réjouissantes de leur quotidien professionnel à l'hôpital.

Un mouvement amorcé le 12 janvier

Cette démarche a été lancée le 12 janvier par @contactprimum, un soignant actif sur les réseaux sociaux et auteur de vidéos de vulgarisation sur YouTube. Ces messages parfois humoristiques dressent un état des lieux inquiétant sur l'hôpital public. Les soignants espèrent avec leurs tweets alerter l'opinion publique sur les manquements à l'hôpital (pénurie de matériel, surcharge de travail, sous-effectif, problèmes d'hygiène) pour faire bouger les pouvoirs publics.

Bon je tente le # de l'humour ! Balance les absurdités de ton hopital #BalanceTonHosto pic.twitter.com/cR30xi5e8f

— Primum Non Nocere (@ContactPrimum) January 12, 2018

Au CHU à 3h du mat,ils ont refusé de laisser rentrer le chirurgien de garde qui venait pour sauver un patient d’une ischémie aiguë de jambe (urgentissime)…pour non paiement de parking. #BalanceTonHosto

— FloD (@flodhappy) January 20, 2018

Au @CLCCLeonBerard , la nouvelle passerelle d'accès au bloc a été prévue trop étroite pour que 2 brancards se croisent. Du coup il y a un système de feux tricolores. Et en plus il faut manœuvrer au bout du couloir pour tourner et entrer dans le bloc… #BalanceTonHosto

— Prof KnuT ️ (@Professeur_KnuT) January 17, 2018

Ces services qui ne valident pas les stages des ESI pour être certains d'avoir assez d'étudiants en rattrapage l'été pour palier au manque de personnel #BalanceTonHosto

— Bêtises et fariboles ! Sornettes et balivernes ! (@Petroline_) January 17, 2018

Une dame est décédée hier à 15h, elle n'a été transférée qu'à la morgue ce matin à 7h30.
Parce qu'on a pas de chambre réfrigérée… #BalanceTonHosto

— Lune est l'autre. (@LunePatronus) January 20, 2018

#BalanceTonHosto
Changement de direction : la nouvelle veut de l'open space dans les bureaux pour faire peau neuve.
Donc on casse tout et on ouvre en grand.
3ans après le toit s'effondre dans la nuit.
Moralité : un mur porteur ça porte

— Le Biologeek (@Antibiogramme) January 15, 2018

Lire aussi :

11 200 euros d'amende pour le chirurgien qui signait ses opérations

Mort-né : deux sages-femmes risquent six mois de prison

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.