Actualités - Revue de presse

Les 10 commandements pour bien (di) gérer vos repas de fête

christmas-791142_1920

1- Ne pas culpabiliser :

La nutritionniste diététicienne, Solveig Darrigoqui lors de sa participation aux conseils, diffusés sur internet, par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) souligne que « Les excès s’éliminent naturellement à condition de ne pas être répétés pendant toute la période des fêtes et de prendre quelques précautions » avertit-elle.
En gros, votre corps s’adapterait bien aux excès attendus au cours de cette période car ils sont ponctuels.

2- Ne pas sauter le déjeuner précédent un repas de fêtes:

Et ne pas jeûner la veille. Prenez plutôt un repas léger, pauvres en graisses et riche en fibres (fruits et légumes). Privilégiez les soupes, les potages, les crudités.. Il est également recommandé de boire suffisamment d’eau.

3- Dormir suffisamment :

Reposez vous la veille ainsi que dans la journée afin d’être en forme et de pouvoir veiller le jour J. Le stress n’aidera pas à une bonne digestion.

4- Manger de tout mais en petites quantités:

Sauf indication médicale, il n’est pas question de vous priver en ce jour de fête. Oui il vous est permis de goûter à tout ce que vous aimez mais avec modération. Mangez lentement et pensez à limiter les sauces, le pain, les mets trop épicés ou trop gras, les fritures ..
Rappelons que l’association d’alcool et des graisses ralentit fortement la digestion jusqu’à 12 heures, ou plus, au lieu de 4. Ceci entraînerait des désagréments comme des gaz, des ballonnements, une sensation de trop plein ..

5- Limiter votre consommation d’alcool:

Ne perdez pas de vue la règle du 2.3.4.0* :
Les femmes qui veulent consommer de l’alcool de façon modérée devraient se limiter à 2 verres par jour et à un maximum de 10 verres par semaine.
Les hommes qui veulent boire de façon modérée devraient se limiter à 3 verres par jour et à un maximum de 15 verres par semaine.
Afin d’éviter l’intoxication et les complications qui l’accompagnent, les femmes ne devraient pas prendre plus de 3 verres en une même occasion.
Les hommes qui veulent éviter l’intoxication et les complications qui l’accompagnent ne devraient pas prendre plus de 4 consommations en une même occasion.
Afin d’éviter qu’une accoutumance ou qu’une dépendance ne s’installe, il est recommandé que tous ne prennent aucune consommation d’alcool (0) au moins une ou deux journées par semaine.
– Enfin évitez de mélanger les alcools.

6 – Ne pas consommer de l’alcool à jeun :

En effet la présence d’aliment dans l’estomac ralentit l’évacuation gastrique, ce qui ralentit de ce fait le passage de l’alcool dans le sang.
Ayez toujours un verre d’eau à portée de la main et pensez à le remplir régulièrement.
Enfin sachez qu’en règle générale une personne élimine en moyenne 0,15 g d’alcool par heure, ceci revient à dire qu’il faudrait en moyenne 1h30 minutes pour éliminer l’alcool contenu dans une seule consommation.

7 – Le lendemain, pensez à consommer des eaux pétillantes( gazeuses):

En effet le bicarbonate de sodium qu’elles contiennent facilite la digestion et prévient de ce fait les nausées, les indigestions et les remontées acides.

8- Evitez de trop manger le jour d’après :

Optez plutôt pour des fruits, des légumes, des soupes, des potages, des tisanes (verveine, menthe, anis vert, mélisse, fenouil ou cumin…)
Pensez à prendre une petite marche à pied si cela est possible.

9- Utiliser certains produits si une indigestion s’est quand même installée***:

Certains produits naturels, disponibles dans le commerce sous forme de capsules ou de tisanes, comme l’artichaut, le Chardon-Marie, la menthe poivrée ou le gingembre pourront soulager votre embarras gastrique.

En France, le citrate de bétaïne, soulage efficacement les états d’indigestion.

10- Ne pas acheter des produits pour détoxifier son foie:

Il existe dans le commerce plusieurs types de produits, sous forme de tisanes ou de comprimés qui affiche cette propriété.
Le foie est un organe qui s’épure naturellement. Il n’a pas besoin d’être détoxifié. La grande majorité des produits offerts ne sont en fait que des laxatifs (pour aller à la selle) avec ou sans diurétique. Ce dernier peut s’avérer très dangereux pour certaines personnes dont les hypertendues.

 

Références :

*Site Éduc’alcool: http://educalcool.qc.ca/

**« le point » Publié le 24/12/2012 à 10:09 | Le point.fr

***Site passeport santé

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.