Actualités - Revue de presse

Les experts s’inquiètent d’une recrudescence de l’épidémie de sida

Les experts s'inquiètent d'une recrudescence de l'épidémie de sida

Si on meurt moins du sida dans le monde, la maladie reste un fléau contre lequel les pays doivent continuer à lutter. Problème, le financement tend à s'amenuiser. La crainte d'une pénurie d'argent est soulevée par les experts scientifiques réunis à Amsterdam aux Pays-bas depuis lundi 23 juillet à l'occasion de la Conférence internationale sur le sida.

Sur le même sujet Un comprimé par jour pour se protéger du VIH

"Nous allons avoir des problèmes si nous n'avons pas davantage d'argent", a observé à l'AFP Mark Dybul, un chercheur et diplomate américain, lors d'un colloque organisé la veille de la conférence. Des millions de dollars sont nécessaires pour continuer à juguler l'épidémie de sida selon l'ancien dirigeant du Fonds mondial de lutte contre le sida. Le spécialiste redoute que le manque de moyens conjugué à la hausse des infections dans les pays sévèrement touchés comme en Afrique, se traduise par une flambée de l'épidémie dans les prochaines années.

Un manque d'argent estimé à 7 millions de dollars par an

Aujourd'hui 36,9 millions de personnes dans le monde sont séropositives. La mortalité liée au sida est passée sous la barre du million (940 000 décès) en 2017 et le nombre de contaminations est à la baisse. Mais ces tendances positives risquent de pâtir d'un relâchement des efforts en matière de prévention et de lutte contre le virus. Cette problématique éloigne un peu plus l'objectif fixé par la communauté internationale d'éradiquer le Sida d'ici 2030. Selon l'Onusida, l'instance de lutte contre le sida de l'ONU, 7 milliards de dollars par an de financements sont nécessaires pour relever ce défi de santé publique.

New UNAIDS #report warns that progress is slowing and time is running out to reach the 2020 #HIV targets: https://t.co/r1szC5D4MH pic.twitter.com/JQHGedh4BQ

— UNAIDS (@UNAIDS) July 18, 2018

Lire aussi

Un comprimé par jour pour se protéger du VIH

Un implant pour se protéger contre le virus du sida ?

Grindr : le site de rencontre a partagé le statut sérologique de ses membres

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.