Actualités - Revue de presse

Les infections résistantes aux antibiotiques ont un coût : 290 millions d’euros

Les infections résistantes aux antibiotiques ont un coût : 290 millions d'euros

Les nouveaux cas d'infection à bactérie résistante représentent 12 % de toutes les infections bactériennes ayant nécessité une hospitalisation. Les deux tiers d'entre elles sont des infections urinaires, respiratoires ou intra-abdominales qui résistent aux céphalosporines et à la méthicilline.

Une étude sur 2015 et 2016

Pour la première fois, une équipe de chercheurs de l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, de l'Inserm et de l'Institut Pasteur sont parvenus à calculer précisément le coût économique direct que représentent ces infections résistantes aux antibiotiques chez les malades hospitalisés.

"Il a été calculé que le surcoût lié aux infections à bactérie résistante en 2016 s'élève à 1100 € en moyenne par séjour hospitalier, ce qui conduit à estimer pour l'ensemble de la population un surcoût annuel de près de 290 millions d'euros" soulignent les auteurs de l'étude publiée dans Epidemiology & Infection.

Débutée il y a 3 ans, cette étude s'est basée sur les données du Système national des données de santé (SNDS), qui collecte toutes les informations concernant le diagnostic lorsqu'un malade séjourne dans un hôpital français.

Les algorithmes créés pour cette étude permettront désormais d'estimer le surcoût des infections antiobiorésistantes chaque année.

A lire aussi :

Les antibiotiques existants deviendraient-ils inutiles ?

Résistance aux bactéries : limiter les antibiotiques vétérinaires

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.