Actualités - Revue de presse

Les quartiers « piétons », le remède contre l’hypertension

logo

Les quartiers « piétons », le remède contre l'hypertension

Il existe des associations significatives entre les quartiers piétons bien agencés et la réduction du risque d'hypertension chez ses habitants, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale International Journal of Hygiene and Environmental Heath. En France, cette maladie est très courante. Elle touche près de 12 millions de personnes. Le Comité Français de lutte contre l'hypertension artérielle (CFLHTA) pense aussi que 3 millions de Français souffrant d'hypertension ne seraient toujours pas diagnostiqués. Il est possible de la soigner et qu'une fois identifiée, la prise en charge de cette maladie chronique peut prévenir des complications plus graves comme les infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux.

Les chercheurs des universités de Hong-Kong et d'Oxford au Royaume-Uni ont mené une étude avec les données médicales de 430 000 participants âgés de 38 à 73 ans et vivant dans 22 villes. Pour mesurer le potentiel de promotion des activités d'un quartier, les chercheurs ont développé un indice «de marchabilité » comprenant des paramètres urbains, comme la densité résidentielle et commerciale, les transports publics, les déplacements dans la rue et la proximité de destinations attrayantes.

Développer des villes santé

Leur étude a révélé que les espaces mal conçus inhibaient généralement la marche et l'activité physique, favorisant des modes de vie sédentaires. Ils étaient préjudiciables aux interactions sociales, et associés à une mauvaise santé mentale et le bien-être. En revanche, les villes bien conçues favorisent des modes de vie actifs et auraient des répercussions importantes sur la santé des populations.

"Les villes bien conçues d'aujourd'hui seront des villes saines de demain", a expliqué Chinmoy Sarkar, professeur adjoint au Healthy Density Cities Lab de l'Université de Hong Kong et auteur principal de l'étude.

"Nous dépensons des milliards de livres pour prévenir et guérir les maladies cardiovasculaires. Si nous pouvions investir dans la création de villes santé en réaménageant l'organisation de nos quartiers pour les rendre plus propices à l'activité physique et à la marche, alors, probablement, nous pourrions réaliser d'importantes économies en soin de santé dans le futur", a conclu le chercheur.

A lire aussi:

Mes aliments anti-hypertension

Hypertension : comment savoir si on est à risque ?

Hypertension : marchez pour la faire baisser

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.