Actualités - Revue de presse

Les seniors qui vapotent ont plus de risque de pneumonie

Les seniors qui vapotent ont plus de risque de pneumonie

Une étude de l'Université Queen Mary de Londres (Grande-Bretagne) révèle que le vapotage rend les voies respiratoires aussi vulnérables aux bactéries qui adhèrent aux cellules des voies respiratoires que la fumée des cigarettes traditionnelles ou celle des pots d'échappements, ce qui augmente le risque d'infection respiratoire chez les personnes les plus vulnérables.

Une étude sur 17 utilisateurs de cigarette électronique

Les chercheurs ont examiné les effets du vapotage sur une molécule produite par les cellules qui tapisse les voies respiratoires appelée PAFR (récepteur du facteur plaquettaire), qui aide les bactéries responsables de la pneumonie à coller au nez, à la gorge et aux poumons. Des études précédentes avaient montré que les niveaux de PAFR augmentent en réponse au tabagisme, au tabagisme passif et aux fumées de pots d'échappement.

Pour voir si l'effet était identique avec les e-cigarettes, ils ont étudié les cellules qui tapissaient le nez de 17 utilisateurs de cigarette électronique une heure après le vapotage. Parmi ceux-ci, 10 étaient des utilisateurs réguliers de cigarettes électroniques contenant de la nicotine, 1 utilisait des cigarettes électroniques sans nicotine et 6 n'étaient pas des vapoteurs réguliers. Ils ont alors constaté que les niveaux de PAFR avaient triplé par rapport aux niveaux normaux.

Les chercheurs suggèrent donc que les personnes à risque élevé de pneumonie (c'est-à-dire les seniors) qui cherchent à arrêter de fumer optent plutôt pour les patchs à la nicotine ou les gommes comme aide au sevrage tabagique.

Cette étude a été publiée dans le European respiratory journal.

A lire aussi :

La cigarette électronique affaiblit le système immunitaire

L'e-cigarette efficace pour réduire la consommation de tabac

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.