La valériane, le calme au naturel.

valeriana-officinalis-848738_1280
Pour la petite histoire : Originaire d’Europe centrale, la valériane fût utilisée, contre les insomnies, par Hippocrate, père de la médecine, dès le 5ème siècle avant Jésus Christ.

Il existe près de 150 espèces de valériane dont 4 sont officinales en Europe. L’espèce la plus utilisée pour ses caractéristiques médicinales est la Valeriana officinalis L. (LINNE).

Deux autres espèces sont également commercialisées en Europe, une d’origine mexicaine et l’autre du Pakistan et d’Inde. Elles sont toutes deux riches en certains composés actifs, les Valépotriates à l’action sédative. 

Partie utilisée : Parties souterraines : Racine et rhizomes

Composés actifs :

  • Valépotriates
  • Alcaloïdes (valérine et chatinine) : action sédative
  • Acide valérénique et acide iso valérénique
  • Acide valérianique 
  • Huile essentielle (HE) (jusqu’à 1,2%) renfermant des alcools terpéniques (bornéol, eugénol), des alcools sesquiterpéniques (valénol) et des esters de ces alcools (isovalérate de bornyle et isovalérate d’eugényle).


**Note : L’action sédative de la valériane est essentiellement due aux Valépotriates, à l’acide valérénique et à l’acide iso valérénique ainsi qu’aux alcools sesquiterpéniques et à l’isovalérate de bornyle.

Présentation :

Extrait standardisé en acide Valérénique, Valériane séchée et Teinture mère (1:5)

Utilisations

Agitation nerveuse, anxiété et troubles du sommeil sont 3 usages de la valériane reconnus  entre autres par l’OMS et la commission Européenne.

  • Insomnie : pour ressentir les effets bénéfiques de cette plante il faut parfois attendre de quelques semaines à 1 mois, surtout pour les cas d’insomnie chronique.

Autres utilisations : sans preuves d’efficacité rapportée par des études scientifiques

  • Anxiété : les études sont contradictoires quant à cette indication
  • Agitation : Études en cours pour apporter plus de preuves quant à l’efficacité de la valériane pour cette indication.

Posologie

La Valériane peut être utilisée en usage interne (par voie orale) ou en usage externe. Elle est souvent associée à d’autres plantes comme la mélisse, la passiflore, le houblon…

Par voie orale (par la bouche)

  • Insomnie, difficulté à s’endormir :
    • 400-600 mg jusqu’à 900 mg d’extrait de valériane. À prendre entre 30 minutes et 2 heures avant l’heure du coucher.
  • 2 à 3 g de racine de Valériane séchée en infusion (5 à 10 min) dans de l’eau chaude. À prendre 30 minutes avant de se coucher  
  • 4  à 5 ml de Teinture mère. À prendre30 minutes avant de se coucher

**Note : Il faudra, parfois, 15 jours à un mois avant que la valériane ne fasse effet.

L’utilisation de la racine de valériane aux doses recommandées, ne provoquerait pas, comme de nombreux somnifères, certains effets indésirables tels qu’une mauvaise qualité du sommeil, des cauchemars, la sensation de tête lourde le lendemain.

  • Nervosité, stress :
  • 250 mg à 400 mg d’extrait standardisé, jusqu’à 3 fois par jour. 
  • 2 à 3 g  de racine de valériane séchée, en infusion dans de l’eau chaude. En boire 1 à 4 tasses par jour
  • 1 à 3 ml de teinture mère. A prendre 1 à 4 fois par jour.

En usage externe

  • Stress, troubles du sommeil : Bain : laisser infuser 100 g de racines de valériane dans 1,5 litres d’eau bouillante. Filtrer et ajouter à votre bain.

Contre-Indications

L’utilisation de valériane serait SANS DANGER chez la plupart des individus, sur une durée limitée (maximum 1 à 2 mois)

Par voie orale :

**La dose d’extrait de valériane à ne pas dépasser est de 500 à 600 mg par jour.

A hautes doses la valériane entrainerait : Mal de tête, inquiétude, diminution de la vigilance, somnolence, troubles du rythme du cœur, nausées, douleurs gastriques et même insomnie chez certaines personnes. 

Si la valériane est prise sur une période assez longue, il n’est pas conseillé de l’arrêter brutalement. Il faudrait diminuer la dose progressivement sur une période de 7 à 14 jours.

Effets secondaires

**Ne pas utiliser la Valériane sur plus de 3 mois consécutifs.

– Enfants : Non indiqués chez cette population .A ne pas utiliser.

– Chirurgie : La valériane affecte le système nerveux central (ralentissement des fonctions), tout comme les anesthésiants. Il faudra donc cesser de prendre de la valériane au moins 15 jours avant une intervention chirurgicale.

– Machinistes, chauffeurs, personnes qui manipulent des outils dangereux : grande vigilance, somnolence.

– Prise de certains médicaments à effet sédatif, hypnotique ou anxiolytique comme : Les opioïdes, les benzodiazépines ou les barbituriques.

– Prise de certaines plantes aux effets hypnotique et anxiolytique et calmant comme la mélisse, la passiflore, le houblon, millepertuis : prudence, leurs effets vont s’additionner.

-Prise d’alcool : prudence car lui aussi entraine de la somnolence

Utilisation en grossesse et en allaitement

La valériane ne devrait pas être utilisée chez les femmes enceintes ainsi que chez celles qui allaitant.

Auteur(s)

M. Mimouni (pharmacienne).
Révision : Dr H. Ferial (Dr en génie biologique et médical )

Nous ne traiterons que des utilisations pour lesquelles les produits naturels semblent efficaces.

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.