Actualités - Revue de presse

Obésité : une sleeve non chirurgicale, c’est maintenant possible

Obésité : une sleeve non chirurgicale, c'est maintenant possible

Dans le traitement de l'obésité morbide, la chirurgie bariatrique propose différentes solutions, telles que la pose d'un anneau gastrique, la sleeve gastrectomie, ou encore le Bypass. Ces actes de chirurgie bariatrique sont indiquées pour les patients ayant un IMC supérieur à 35 avec des comorbidités liées à l'obésité, ou pour les patients ayant un IMC inférieur à 40, avec ou sans comorbidités.

Sur le même sujet La chirurgie bariatrique plus efficace après 35 ans La chirurgie bariatrique plus efficace après 35 ans

Pour les patients dont le poids n'est pas assez élevé pour prétendre à cette chirurgie, ou ceux qui craignent les éventuelles suites de l'opération, il n'existait jusqu'alors qu'une seule méthode non chirurgicale : le ballon gastrique. Désormais, ces patients peuvent également opter pour une forme de sleeve non chirurgicale : la sleeve gastroplastie. Cette technique est indiquée pour les patients ayant un IMC supérieur à 27 et inférieur à 40.

Sleeve gastroplastie : comment ça marche ?

La sleeve gastroplastie permet de réduire la taille de l'estomac à l'aide de sutures non résorbables (comme des coutures très serrées) réalisées par les voies naturelles au cours d'une fibroscopie sous anesthésie générale. Comme il n'y a pas d'incision, il n'y a pas de cicatrice, donc pas de risque d'hémorragie interne ou de fistule.

"Ces sutures permettent de limiter l'expansion de l'estomac lors du repas et de ralentir la vidange des aliments. Ainsi, le patient retrouve une sensation de satiété, mais en ingérant de plus petites quantités d'aliments" explique le Dr Vianna Costil, gastro-entérologue et hépatologue.

Sleeve gastroplastie : quelles sont les suites ?

Le patient sort dès le lendemain, avec un régime adapté à suivre pendant plusieurs semaines : un régime liquide est prescrit pendant 15 jours, puis semi-liquide, puis mixé, avant de reprendre une alimentation normale après 1 mois. "La perte de poids moyenne est de 15 à 20 kg après 6 mois lorsqu'elle est associée à un coaching nutritionnel et à une reprise de l'activité physique" ajoute la gastro-entérologue.

Le résultat d'une étude publiée des scientifiques internationaux montrent que cette perte de poids se maintient à 2 ans si le patient adhère au programme de suivi pluridisciplinaire (modification des habitudes alimentaires et reprise d'une activité physique régulière). Avec une prise en charge alimentaire, la perte de poids peut continuer et atteindre 30 kg.

En France, cette technique récente (elle date de 2012) est accessible dans des cliniques privées et quelques établissements hospitaliers publics (notamment l'hôpital Claude-Huriez de Lille).

A lire aussi :

Après la chirurgie de l'obésité, on répare la peau

Quand peut-on envisager la chirurgie bariatrique chez les jeunes ?

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.