Actualités - Revue de presse

Pourquoi il ne faut pas retenir ses gaz

Pourquoi il ne faut pas retenir ses gaz

Avez-vous déjà retenu une flatulence par peur d'être entendu ? Il semblerait que ce réflexe pris en société puisse vous jouer des tours. Clare Collins, experte en nutrition et en diététique à l'Université de Newcastle en Angleterre, met en garde contre "l'effet boomerang" de cette habitude, dans un article de The Conversation : réabsorber ses gaz intestinaux crée une accumulation de gaz qui à la longue peut créer une distension de l'intestin et se solder par un gaz incontrôlable. "Tenir trop longtemps ses gaz [fait] que l'accumulation de gaz intestinal finira par s'échapper par un pet incontrôlable", observe la professeure Collins.

L'experte émet aussi l'hypothèse que trop retenir ces flatulences puisse occasionner une diverticulose, une affection qui touche le côlon ou le gros intestin. Une conjecture qui reste à démontrer scientifiquement, reconnaît la diététicienne.

Un phénomène issu de la fermentation

Les gaz sont issus processus de digestion. Lorsque les aliments sont décomposés dans l'intestin grêle, ils sont digérés dans les selles et sont évacués par le côlon. Les morceaux non digérés sont décomposés par fermentation au contact des bactéries. C'est ce processus qui est à l'origine des gaz intestinaux. Certains sont réabsorbés par la paroi intestinale dans la circulation sanguine pour être exhalés par les poumons tandis que d'autres sont évacués par l'anus, et donnent les flatulences.

En moyenne, une personne libère par jour de 0,5 à 2 L de gaz, en 12 à 25 fois. Des aliments mal tolérés ou un déséquilibre alimentaire peut être source de ballonnements et de flatulences chez les personnes aux intestins sensibles.

Lire aussi

Les probiotiques : inutiles voire néfastes

Syndrome du côlon irritable : pourquoi il faut éviter les aliments ultra-transformés

Je prends soin de mon estomac

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.