Actualités - Revue de presse

Qu’est-ce que l’anémie hémolytique

logo

Définition de l’anémie hémolytique

Une anémie hémolytique est observée lorsque les globules rouges sont détruits de façon excessive et précoce dans le sang (en moins de trois semaines au lieu de trois mois en temps normal). Leur destruction est accélérée et la moelle osseuse ne parvient pas à augmenter suffisamment sa production de globules rouges pour compenser ces pertes.

Causes de l’anémie hémolytique

L’anémie hémolytique peut être soit héréditaire soit acquise. Dans le premier cas, les globules rouges sont déficients. Dans le second cas, l’anémie hémolytique a une cause extérieure. Il peut s’agir d’une intoxication (à cause d’un médicament à la L-dopa, d’une piqûre ou d’une morsure d’insecte ou encore d’une intoxication au plomb, par exemple), d’un trouble immunologique (auto-immun ou allergique), d’une infection (une gastro-entérite grave ou le paludisme, par exemple) ou encore d’une cause mécanique (les prothèses valvulaires cardiaques, les dialyses…).

Symptômes de l’anémie hémolytique

L’anémie hémolytique entraîne les mêmes symptômes que toutes les anémies, notamment une faiblesse et une augmentation de la fréquence respiratoire.
En cas de crise hémolytique aiguë, on observe des douleurs semblables à des courbatures au niveau du ventre, des lombaires, des membres ainsi que des maux de tête. Généralement, une fièvre apparaît, accompagnée de palpitations, de vomissements, de diarrhées et de symptômes urinaires (anurie, hémoglobinurie) ainsi qu’un ictère hémolytique.
S’il s’agit d’une anémie hémolytique chronique, le patient présente un teint pâle jaunâtre (jaunisse) avec des selles et des urines foncées. On peut également retrouver une splénomégalie (rate augmentée de volume), une légère hépatomégalie (augmentation de volume du foie) et des crises de foie parfois accompagnées de troubles dermatologiques.

Diagnostic des anémies hémolytiques

Le diagnostic d’anémie hémolytique est posé à l’observation des symptômes et est confirmé suite à des analyses sanguines qui mettent en évidence les anomalies globulaires.

Traitement des anémies hémolytiques

Le traitement des anémies hémolytiques dépend de leur origine. Elles seront traitées par corticothérapie si elles ont une origine immunologique. Dans les autres cas, outre la prévention qui est de mise, on procède à une transfusion si besoin.

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.