Actualités - Revue de presse

Russie : ils ont adopté une vie plus saine

Russie : ils ont adopté une vie plus saine

La consommation d'alcool et de tabac a énormément baissé en Russie depuis 10 ans. C'est à l'occasion du forum Gaïdar, se déroulant à l'Académie des sciences de Russie à Moscou, que la ministre de la Santé Veronila Skvortsova a mis en lumière les progrès de ce pays. « Nous avons réussi à faire baisser de 80% la consommation d'alcool par habitant. Parallèlement, le nombre de personnes pratiquant un sport a augmenté de 40% », relaye le journal russe Kommersant. « En 5 ans, nous avons pu réduire de 22% la consommation de tabac chez les adultes et de diviser par trois celle des mineurs. »

De plus en plus de restrictions

Depuis 10 ans une politique de plus en plus restrictive est mise en place : pas de vente d'alcool après 23h, mise en place d'un prix minimum, limitation du tabac dans les lieux publics et interdiction de la publicité. Et ça marche ! Selon l'OMS, les Russes boivent désormais 12,2 litres d'alcool consommé par an et par personne. C'est inférieur à la consommation des Français (13,3 litres), des Portugais (12,6) ou encore des Allemands (13,4).

En 1990, leur consommation d'alcool par habitant était en dessous de 12 litres. Mais après la chute de l'URSS, une crise sanitaire a touché le pays faisant chuter l'espérance de vie et réduisant la population. Lié à cela, leur consommation d'alcool a considérablement augmenté jusqu'en 2007. Cette courbe s'est aujourd'hui inversée et la Russie ne compte pas s'arrêter là. L'Assemblée législative doit prochainement examiner un projet de loi afin d'interdire la vente d'alcool dans les magasins se trouvant près des habitations.

À lire aussi :

Les violences domestiques bientôt légales en Russie

La Lituanie interdit la publicité pour l'alcool

Tabagisme : la Grande-Bretagne illustre les effets immédiats du tabac

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.