Actualités - Revue de presse

Sclérose en plaques : les hommes moins à risque grâce à la testostérone

Des chercheurs ont identifié un mécanisme expliquant que les hommes soient moins touchés que les femmes par la sclérose en plaques (SEP) : chez la souris, la testostérone stimule la cytokine IL-33, qui protège de la SEP. Cette molécule offre donc une piste de traitement pour les femmes souffrant…Lire sur Futura

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.