Actualités - Revue de presse

Se déconnecter pendant les vacances ? Pas si facile…

Se déconnecter pendant les vacances ? Pas si facile…

Au quotidien, nous sommes hyper-connectés : nous ne passons pas une heure sans consulter nos e-mails, nous ne manquons pas une notification sur les réseaux sociaux, nous sommes suspendus à notre smartphone, nous emportons notre ordinateur partout avec nous… Bref, nous sommes 100 % accros.

Stop ! Les vacances, c'est justement l'occasion de se déconnecter. Selon un récent sondage conduit par la marque Directours et réalisé auprès de 1011 Français, 66 % des vacanciers n'emportent que « le strict minimum » côté électronique au moment de boucler leur valise : un smartphone, et c'est tout ! Plus anxieux peut-être, 30 % des sondés embarquent toute la panoplie : smartphone, ordinateur, liseuse, appareil photo… Pas question de se couper du monde, même pendant une semaine.

La déconnexion en vacances, pour les enfants aussi

Côté utilisation, 7 % d'irréductibles continuent à partager leurs humeurs et leurs photos sur les réseaux sociaux , même pendant les vacances. Plus pragmatiques, 46 % des Français utilisent leurs appareils électroniques pour rester en contact avec leurs proches.

Les enfants sont, eux aussi, concernés par la déconnexion. Si 8 % des parents autorisent leurs bambins à embarquer toutes leurs consoles de jeu en vacances, 42 % des familles choisissent l'option stricte : pas de jeux vidéo sur la plage, tous les appareils doivent rester à la maison ! Enfin, 49 % des parents optent pour le compromis : les enfants peuvent prendre leurs jeux vidéo en vacances, mais l'utilisation est restreinte à 2 heures par jour, maximum…

Déconnecter, oui… et vis-à-vis du bureau aussi ! Si 6 salariés français sur 10 mettent leur smartphone en mode « off » durant les vacances, 36 % sont tentés de lire leurs mails et de répondre à quelques appels durant leurs congés… Décidément, se déconnecter en vacances, c'est un véritable challenge.

Source : communiqué de presse Directours

À lire aussi :

Burn-out : la nécessité d'améliorer le diagnostic

Addiction : 42 % des Français accros à leur téléphone portable

Accro aux écrans ? La pause s'impose

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.