Actualités - Revue de presse

Surmonter anxiété et angoisse sans médicaments… c’est possible !

Nombreuses sont les personnes qui de nos jours souffrent d’une grande anxiété et d’une angoisse incontrôlable qui entravent leurs activités quotidiennes. Cela peut se manifester de différentes façons: peur de prendre l’avion, peur de sortir, peur de conduire, angoisses des examens, phobies diverses..

La personne en proie à cette anxiété dit ressentir une ‘’boule’’  au niveau de la gorge et/ou à l’estomac, de la difficulté à respirer, une douleur thoracique, de l’insomnie, de l’irritabilité, une perte d’appétit, des palpitations cardiaques, de la transpiration intense..

Il semblerait ‘’qu’un adulte sur 4 serait aux prises avec un trouble anxieux à un moment ou à un autre de sa vie et que 1 personne sur 10 est susceptible d’avoir eu un tel trouble au cours de l’année écoulée ‘’ ( CAMH, centre de toxicomanie et de santé mentale)

Certaines théories entourant cet état, pointent du doigt toutes les informations anxiogènes relayées en boucle, ces dernières années, par les médias : crash d’avion, catastrophes naturelles, réchauffement climatique, terrorisme, massacres et tueries, épidémies de tous genres, ..

Quand cette anxiété devient-elle problématique ?

Tout le monde ressent de temps à autre de l’anxiété passagère, gérable et qui ne dure pas longtemps. Ce phénomène considéré comme « normal» fait partie des émotions que peut ressentir une personne au même titre que la peur, la joie, la tristesse ou toute autre émotion.
Ceci est expliqué, sur le plan physiologique, par le fait que, face à certaines situations (sentiment de danger, stress, ..) notre cerveau va envoyer un message à des glandes situées au dessus des reins qui elles vont sécréter de l’adrénaline.
C’est cette substance qui va déclencher tous les symptômes ressenties lors de ces situations.
En effet , elle est responsable de la dilatation des pupilles, de l’augmentation du rythme cardiaque, de l’accélération de la respiration …etc..et toutes manifestations sont déployées par notre organisme pour affronter le danger qui se présente à nous.

Cependant, notre anxiété revêt un caractère plus important lorsqu’elle devient « invalidante », lorsqu’une fois installée, elle dure dans la journée et même au fil des jours nous empêchant alors de réfléchir et d’agir ..Lorsqu’elle devient omniprésente, intense et incontrôlable on parle alors de « trouble anxieux »

Traitements :

Si vous pensez souffrir de ce genre de trouble, une consultation chez un médecin est fortement recommandée.
Il existe plusieurs traitements, qui permettent de contrôler ces troubles (anxiolytiques , antidépresseurs..). La psychothérapie est également très efficace. Votre médecin pourrait aussi combiner les 2 : un traitement médicamenteux avec des séances de psychothérapie.

Il existe aujourd’hui une technique qui a montré son efficacité dans le contrôle de l’anxiété :

LA COHÉRENCE CARDIAQUE :

La cohérence cardiaque (CC ) est une technique de respiration simple, particulière qui permet de réduire le stress et ses incidences sur le système cardiovasculaire, de diminuer l’anxiété et la tension artérielle.

Souvent associée au nombre 365 pour 3 fois par jour, 6 respirations par minute pendant 5 minutes, cette technique est préconisée par la Fédération française de cardiologie pour ses effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire.

Comment cela agit-il ?

Le cerveau et le coeur sont étroitement liés. En effet, comme décrit ci-haut , en cas de sentiment de danger ou de stress le cerveau envoie des signaux à plusieurs systèmes dont le système cardiovasculaire (coeur) qui va réagir en augmentant la tension artérielle, en accélérant ses battements .. Et dans l’autre sens, lorsque la respiration et donc le rythme cardiaque est maîtrisé, le cerveau se calme. Contrôler le coeur permet donc de mieux contrôler son cerveau.

En quoi consiste cette technique de respiration?

Une inspiration de 5 secondes suivie d’une expiration de 5 secondes (ce qui correspond à une respiration) va entrainer un équilibre entre l’augmentation de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque et leur diminution.
À l’inspiration, la fréquence cardiaque et la pression artérielle augmentent tandis qu’elles diminuent durant l’expiration.

Ce cycle de respiration doit être répété 3 fois par jour, à raison de 6 cycles de respirations par minute et pendant 5 minutes (365).

Il est recommandé de pratiquer cette technique assis dans un endroit calme. Détendez -vous, posez vos mains sur un support ( jambes, table..), décroisez les jambes et gardez le dos bien droit.

Plusieurs sites, applications ou vidéos disponibles en ligne, souvent accompagnées de musiques ou de sons doux, de tintements, peuvent être utilisés au début pour vous entrainer et pour maitriser la ‘’bonne’’ technique au bon rythme.

Pendant combien de temps faut-il la pratiquer pour en ressentir les effets ?

Il y a des effets bénéfiques immédiats et qui durent en moyenne 5 heures de temps aussitôt après avoir pratiqué ces cycles de respiration.

Pour obtenir un effet sur l’anxiété et les angoisses qu’elle engendre, il faudra pratiquer la technique de cohérence cardiaque régulièrement, plusieurs fois par jour ( en moyenne 3 fois, le matin , avant le déjeuner et avant ou après le diner) car les effets s’additionnent dans le temps. Les effets anxiolytiques apparaissent en moyenne 7 à 10 jours et durent dans le temps.

Approche alimentaire :

Un des neurotransmetteurs impliqué dans l’anxiété et l’angoisse est le GABA (acide gamma-aminobutyrique). Certains scientifiques pensent que le GABA servirait, entre autres, à contrôler la peur et l’anxiété. En effet sans lui le cerveau s’emballerait très vite et transmettrait très très vite des signaux neuronaux.

A noter que l’action de certains médicaments anxiolytiques/ tranquillisants (famille des benzodiazépines..), mime l’action naturelle du GABA.

Il apparait donc évident qu’une diminution de cette substance pourrait entrainer de l’anxiété. Cette substance est synthétisée à partir de la L-Glutamine et des acides glutamiques.
Ces substances n’ont pas besoin d’être prises sous forme de compléments alimentaires.
Il suffit d’avoir une alimentation suffisamment riche en protéines comme les poissons, les produits laitiers, les œufs, la viande, les amandes, l’avoine complet, la banane, le blé complet, le brocoli, les épinards, le persil, les noix, les noisettes, les lentilles, le son de riz…

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.