Actualités - Revue de presse

Un anticancéreux périmé administré dans des hôpitaux français et suisses 

Un anticancéreux périmé administré dans des hôpitaux français et suisses

Les dates de péremption avaient été falsifiées à l'aide de fausses étiquettes. Entre 2007 et 2011, plus de 100 000 flacons périmés d'un médicament contre le cancer ont été administrés à des patients dans des hôpitaux suisses et français, comme le révèle ce dimanche 14 janvier le journal Suisse Le Matin Dimanche.

Il s'agit de Thiotepa, un anticancéreux distribué par les laboratoires Alkopharma. Ce traitement est notamment souvent prescrit pour lutter contre le cancer chez les enfants. Le médicament a une durée de vie de 18 mois. Certains flacons ont été vendus sept ans plus tard et ne contenaient plus la dose de principe actif exigée, comme le précise la Radio Télévision Suisse.

98 820 flacons vendus en France

Selon l'enquête de Swissmedic, l'autorité de surveillance du marché des médicaments suisse, Alkopharma a modifié la date de péremption de 98 820 flacons vendus en France pour un total de 3 278 425 euros et 2119 flacons vendus à des hôpitaux suisses pour la somme de 207 573 francs suisses.

En Suisse, le tribunal a condamné en 2016 quatre anciens dirigeants à des peines d'amende sans retenir la mise en danger de la vie des patients. La société a depuis fait faillite. Swissmedic estimant la peine trop légère a fait un recours et l'affaire devrait être jugée prochainement. En France, après 6 ans d'instruction, le parquet devrait rendre sa décision prochainement, tranchant entre un non lieu et le renvoi devant un tribunal correctionnel, comme l'indique Le Parisien.

A lire aussi :

La viande rouge : facteur de risque de multiples cancers

Elle se marie juste avant de décéder d'un cancer du sein

Le travail de nuit augmente le risque de cancer chez la femme

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.