Actualités - Revue de presse

Un appareil innovant pour détecter les tumeurs les plus minuscules

Un appareil innovant pour détecter les tumeurs les plus minuscules

Le centre de lutte contre le cancer François Baclesse à Caen vient d'acquérir un TEP-scan numérique. Cet appareil innovant n'existe qu'en dix exemplaires dans le monde dont deux en France. Après Dijon en septembre 2017 le centre normand est donc le deuxième à s'équiper d'une machine de pointe qui permet d'obtenir des images beaucoup plus fines que les appareils actuels. Le dispositif est capable de détecter des lésions ou des tumeurs minuscules, de l'ordre de quelques millimètres. Le TEP-scan est équipé d'un scanner et d'un TEP pour tomographe à émissions de positon. Cette méthode d'imagerie médicale mesure en trois dimensions l'activité d'un organe ou d'une structure du corps grâce aux émissions d'un produit radioactif injecté au patient.

Une sensibilité utile dans différents domaines

Les atouts de cet appareil reposent sur son extrême sensibilité. Il est ainsi possible de diminuer la quantité de radioactivité injectée dans l'organisme du patient et de raccourcir la durée de l'examen tout en maintenant une qualité d'image optimale, expliquait en septembre dernier le site Thema radiologie. "Cette modalité s'avère particulièrement utile en cancérologie, notamment pour la mise en évidence des lésions tumorales petites et/ou discrètes ainsi que pour un diagnostic précoce et une prise en charge rapide du patient", précisait encore le site.

Loin de se borner à la cancérologie, le TEP-scan numérique pourrait également trouver des applications en neurologie dans le cadre de troubles de la mémoire et de dépistage de la maladie d'Alzheimer ou encore en cardiologie pour diagnostiquer une maladie coronarienne.

Inauguration du TEP-scanner Philips Vereos 100 % numérique dans le service de Médecine nucléaire du CLCC @BaclesseCaen, avec le @CHU_Caen. (Dr Stéphane Bardet, Christophe Kassel, Pr Xavier Troussard, Pr Khaled Meflah). pic.twitter.com/y6zKPGHbO9

— Centre François Baclesse Caen (@BaclesseCaen) February 20, 2018

Lire aussi :

L'alcool multiplie par deux le risque de maladie d'Alzheimer

Un scan de la rétine pour prédire l'infarctus

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.