Actualités - Revue de presse

Un chirurgien marseillais oublie ses compresses dans le ventre d’une patiente

Un chirurgien marseillais oublie ses compresses dans le ventre d'une patiente

Selon une exclusivité de France Bleu Provence, une femme de 48 ans ayant subi une hystérectomie en avril dernier par un chirurgien marseillais vient de saisir le Tribunal de grande instance de Marseille car le médecin aurait oublié un gant chirurgical et 5 compresses dans son ventre à l'issue de l'opération.

Dès son réveil après l'opération, la patiente se plaint de fortes douleurs au niveau du ventre, de vomissements et de difficulté à uriner. "Mais le médecin m'a dit que j'étais une douillette et m'a uniquement donnée des antidouleur" explique-elle à 20 minutes. Elle est donc renvoyée à son domicile, où elle reste alitée en raisons des douleurs persistantes.

Elle accouche d'un gant et de 5 compresses

Trois jours après l'opération, "elle va expulser de son vagin, dans une mare de sang, un gant chirurgical ainsi que cinq compresses" explique son avocat qui affirme que le chirurgien est resté sourd aux douleurs de sa patiente et n'a pas non plus présenté ses excuses.

"L'examen du dossier médical démontrera qu'aucun comptage des compresses n'a été effectué après l'intervention alors que le chirurgien disposait d'une check-list de sécurité pour éviter cette grave erreur" ajoute l'avocat.

Le Tribunal de grande instance de Marseille a désigné en procédure de référé un expert pour évaluer les fautes ainsi que les préjudices subis.

A lire aussi :

Erreur médicale : 7 ans avec un bout de tuyau dans le ventre

On lui enlève le mauvais testicule : il touche 810 000 euros

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.