Actualités - Revue de presse

Un nouvel antibiotique découvert dans le sol

Un nouvel antibiotique découvert dans le sol

L'augmentation du nombre de bactéries devenant résistantes aux antibiotiques est considérée par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) comme étant l'une des « plus graves menaces pesant sur la santé mondiale ». Des chercheurs de l'Université de Rockefeller, aux Etats-Unis, ont alors cherché l'antibiotique de demain dans les milliards de bactéries qui se trouvent dans le sol. Les résultats de cette étude, parus dans Nature microbiology, montrent qu'ils sont sur la bonne voie.

Les auteurs de cette étude rappellent en premier lieu que, « malgré la grande disponibilité des antibiotiques, les maladies infectieuses restent une des principales causes de mortalité dans le monde ». Ils estiment que si aucune nouvelle thérapie ne voit le jour, « les taux de mortalité dus aux infections intraitables devraient augmenter de plus de dix fois d'ici 2050 ». Or, la recherche de nouveaux antibiotiques, fabriqués par des bactéries, a été mise de côté en raison de l'efficacité de ceux déjà sur le marché.

La malacidine, efficace contre un staphylocoque doré

L'équipe de recherche a développé une technique permettant d'analyser et trier les 100 000 espèces de bactéries vivant dans chaque gramme de sol. Elle repose sur du séquençage génétique ainsi que l'analyse bio-informatique. Ils ont alors examiné plus de 1 800 échantillons très différents sur le plan écologique et géographique, recueillis à travers les Etats-Unis. Les chercheurs ont remarqué la présence récurrente d'une classe distincte d'antibiotiques, pourtant non répertoriée : la malacidine. Cette molécule devait avoir un rôle important pour être aussi abondante. Afin d'en avoir le cœur net, ils ont testé le composé sur un staphylocoque doré résistant à la méthicilline, préalablement inculquée sur des rats. Résultats, la malacidine a réussi à détruire le staphylocoque.

Les auteurs ne peuvent pas encore dire si cette découverte mènera un jour à une phase clinique et à une commercialisation. L'équipe de recherche poursuivra ses travaux afin de repérer d'autres antibiotiques cachés, jusqu'ici, sous nos pieds.

À lire aussi :

Antibiorésistance : l'ONU met la planète en garde

Les Français prennent toujours trop d'antibiotiques

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.