Actualités - Revue de presse

Vivre plus longtemps : à quel prix ? (radio)

Quelles sont les récentes découvertes qui laissent penser qu’on pourrait allonger la durée de vie ? Comment mesure-t-on le vieillissement aujourd’hui ? Le transhumanisme menant à l’immortalité : fantasme ou réalité prochaine ? Quelles sont les nouvelles menaces pour la vie ?

Nous vivons de plus en plus vieux. L’espérance de vie ne cesse de s’allonger, au niveau mondial et alors que des chercheurs arrivent à prolonger la vie de souris, ou de vers, la folle utopie de la vie éternelle commence à faire tourner des têtes dans les rangs des transhumanistes. Mis vivre plus vieux, signifie-t-il vivre mieux, ou dans de meilleures conditions alors que la durée de vie en bonne santé a tendance à stagner, voire à diminuer dans certains pays occidentaux ?

Vivre plus longtemps, oui, mais à quel prix ? C’est le problème que nous allons tenter de résoudre dans l’heure qui vient, bienvenue dans La Méthode scientifique.

Pour évoquer ces questions liées au rallongement de la durée de vie, nous avons le plaisir d’accueillir Emmanuelle Cambois, directrice de recherche à l’Institut National d’Etudes Démographiques, ainsi que Jean-Marc Lemaître, directeur de recherche à l’INSERM et directeur adjoint de l’Institut de médecine régénérative et de biothérapie de Montpellier.

Dans les grandes utopies de l’humanité, des utopies fondatrices de mythes, il y a eu la pierre philosophale, transformer le plomb en or, il y a eu Icare et le rêve de l’envol et puis surtout, avant tout, le premier des grands mythes de l’humain depuis qu’il est humain : c’est l’immortalité. Ca a donné lieu à un certain nombre de personnages plus ou moins sympathiques, aux destinées souvent tragiques. La différence, aujourd’hui, c’est que ces personnages sont réels, ils s’appellent Ray Kurzweil, directeur de Google X qui a lancé toute la puissance financière du géant d’internet dans la course à l’immortalité et au transhumanisme. Il s’appelle encore Zoltan Istvan, candidat officiel du parti transhumaniste à la Maison Blanche, et dont le programme tient en un mot : l’immortalité. Ou elle s’appelle encore Elizabeth Parrish, entrepreneuse de 45 ans. Elle vient d’expérimenter sur elle-même une thérapie génique qui l’aurait fait, selon elle, « rajeunir de 30 ans ».

Source France Culture

À propos de l'auteur

L'équipe SantéClic.com

SantéClic est animé par une équipe pluridisciplinaire et internationale. Des pharmaciens, des médecins, des professionnels de la santé et des spécialistes de l'Internet réunis pour un projet commun : donner accès aux informations santé de façon simple, claire et gratuite.